Anticipations mitigées des industriels

0 73
La production industrielle manufacturière anticipée pour le deuxième trimestre 2016 devrait enregistrer une hausse selon 45% des chefs d’entreprises et une baisse selon 22%, d’après le HCP. Cette légère augmentation concernerait, principalement, les branches d’activités des «Industries alimentaires », de l’« Industrie chimique» et de la « Fabrication d’équipements électriques». Quant à l’emploi, 43% des chefs d’entreprises prévoient une hausse des effectifs alors que 22% anticipent, plutôt, une baisse pour le deuxième trimestre 2016. Dans le secteur de l’industrie extractive, les anticipations de la majorité des patrons révèlent une hausse de la production pour le 2ème trimestre 2016, imputable à une amélioration de la production des phosphates. Au niveau des effectifs employés, 91% des patrons prévoient une stabilité. S’agissant de l’industrie énergétique, et selon presque la totalité des chefs d’entreprises, la production connaîtrait une augmentation, due à une amélioration de la « Production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné». Pour l’industrie environnementale, qui a intégré pour la première fois l’enquête de conjoncture du HCP, et qui aurait enregistré selon la majorité des chefs d’entreprises, une augmentation imputable à la hausse d’activité du «Captage, traitement et distribution d’eau» et un TUC qui se serait établi à 50% au premier trimestre, cette industrie devrait connaitre selon la totalité des industriels une stagnation de la production, notamment, dans les activités du «Captage, traitement et distribution d’eau». Quant à l’emploi, la majorité des patrons des deux secteurs prévoient une hausse de leurs effectifs. Les anticipations avancées pour le secteur de la Construction, au deuxième trimestre 2016, font ressortir, globalement, une augmentation de l’activité. Cette hausse résulterait de l’effet conjugué de la hausse d’activité prévue au niveau des activités des branches de la « Construction de Bâtiments », et des « Travaux de construction spécialisés ». Cette évolution positive serait accompagnée par une quasi-stabilité des effectifs employés pour 60% des chefs d’entreprises.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus