The news is by your side.

Apiculture : L’Etat prévoit 130 MDH pour sauver les ruchers

0 197

Le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, en coordination avec l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), a lancé une série d’études s’articulant autour du phénomène de disparition des colonies d’abeilles, afin de déterminer les facteurs y contribuant, a indiqué M. Baitas, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement.
Un total de 20 000 ruches a été examiné pour identifier les raisons derrière ce nouveau phénomène, a-t-il précisé, expliquant que les changements climatiques, le déficit des précipitations ainsi que de nouvelles pratiques en matière d’apiculture constituent des facteurs potentiels pouvant engendrer ce phénomène. Des échantillons d’abeilles ont été expédiés à des laboratoires nationaux et étrangers pour étude, a-t-il d’ailleurs ajouté.
À cet égard, le ministre a fait état de la mise en place d’un programme d’une enveloppe financière de 130 MDH pour fournir des traitements contre plusieurs maladies, telle que la varroase, l’indemnisation des apiculteurs touchés en leur attribuant de nouvelles ruches, l’accompagnement des élevages apicoles pour monter en compétence et l’encouragement de la recherche scientifique dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.