Après K. Al Mechri, Aguila Saleh à Rabat

Le Maroc est toujours impliqué dans le dialogue inter-libyen. Les deux principaux protagonistes de la crise libyenne ont séjourné de nouveau à Rabat. Après la visite de Khaled Al Mechri, président du Haut Conseil d’Etat libyen, Nasser Bourita a reçu samedi 24 octobre Aguila Saleh, président du Parlement de Tobrouk.

0
Après K. Al Mechri, Aguila Saleh à Rabat

A l’issue de ces entretiens avec le ministre marocain des Affaires étrangères, A. Saleh a chaudement salue «les efforts consentis par Rabat en vue d’un dénouement à la crise libyenne” tout en précisant que «le Maroc n’a aucune responsabilité dans le retard de la solution à la crise, la responsabilité incombe plutôt aux personnes qui ne sont pas parvenues à appliquer les accords de Skhirat». Le responsable libyen s’est félicité, par ailleurs, des «compromis» politiques conclus en septembre et octobre à Bouznika, portant sur le partage des sept postes souverains, conformément à l’article 15 de l’accord de Skhirat.

De son côté, le chef de la diplomatie marocaine a souligné que la visite du président du Parlement Tobrouk au royaume «s’inscrit dans le cadre des contacts constants avec les frères en Libye», indiquant que Rabat est à l’écoute de «tous les Libyens» et leur apporte «tout le soutien possible».
N. Bourita a souligné que «le dialogue interlibyen à Bouznika, dans sa forme et sa philosophie, constitue un développement qualitatif car il s’est déroulé entre les Libyens sans aucune ingérence». Et saisi l’occasion pour saluer le cessez-le-feu, annoncé le vendredi 23 octobre à Genève, à l’issue de la réunion 5+5 de représentants militaires de l’Ouest et de l’Est.

Pour mémoire, K.Al Mechri et A. Saleh avaient effectué deux visites à Rabat fin juillet. La réunion tant attendue entre les deux hommes pour signer l’accord sur le partage des sept postes souverains, se fait attendre depuis…

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus