The news is by your side.

Assassinat de la journaliste Caruana Galizia: La police maltaise arrête dix suspects

0 46

 

La journaliste et blogueuse anticorruption Daphné Caruana Galizia avait été victime d’un attentat à la voiture piégée qui rappelait les méthodes de la mafia. Ce lundi 4 décembre, la police maltaise a arrêté dix suspects et c’est le Premier ministre lui-même qui a annoncé la nouvelle.

« J’ai été informé d’une opération de sécurité menée ce matin, huit personnes ont été arrêtées, soupçonnées d’être impliquées dans le meurtre », a déclaré le Premier ministre maltais Joseph Muscat dans un communiqué. Un peu plus tard, il a précisé sur Twitter que deux autres personnes avaient été arrêtées et que des perquisitions étaient en cours.

Pour l’instant, il n’y a pas davantage d’informations. La police maltaise dispose de 48 heures pour décider de déférer, ou non, les suspects à la justice et, à partir de là, on en saura probablement davantage.

Parmi les personnes arrêtées se trouvent des individus connus de la police et les enquêteurs maltais ont bénéficié de l’aide de la police fédérale américaine, le FBI, de la police européenne Europol et de la police finlandaise.

A rappeler que la journaliste assassinée avait révélé des affaires très sombres de la politique maltaise, s’en prenant au Premier ministre Joseph Muscat et, plus récemment, au chef de l’opposition.

Plus d’une fois, les fils de la journaliste assassinée ont réclamé la démission du Premier ministre, l’accusant d’avoir transformé Malte en « île mafia ». Ils l’ont aussi accusé d’hypocrisie mettant en doute sa volonté affichée de faire arrêter et juger les coupables

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.