Athlétisme, AGO DE la FRMA: Tout est inscrit dans une logique de développement

0
Chiffres à l’appui, l’assemblée générale ordinaire de la Fédération Royale Marocaine d’Athlétisme, tenue lundi dernier à Rabat, a été marquée par un rapport moral qui a bien récapitulé le bilan de la saison sportive précédente.
Tout le système de la gouvernance la FRMA gravite autour d’une logique de développement centrée sur les clubs qui en constituent le noyau. Ce qui est aisément perceptible dans le rapport moral qui s’est ouvert sur le nombre de licenciés pratiquant des jeunes catégories (Minimes, Cadets, Juniors ). Un nombre croissant qui est passé de 49839 à 52597 en une seule année en enregistrant l’affiliation de 24 nouveaux clubs. De quoi être optimiste pour assurer la relève car la pyramide des licenciés est conforme à la logique du sport.
L’autre axe rapporté dans le rapport moral porte sur le nombre de compétitions sportives organisées durant la saison sportive précédente : 159 manifestations entre cross et athlétisme avec la classification de 170 clubs des 216 affiliés à la FRMA.
Ces compétitions ont vu la pulvérisation de cinq nouveaux records nationaux et de la réalisation des minimas pour participer aux championnats du monde et aux Jeux Olympiques : 23 chez les cadets, 19 chez les juniors et 37 chez les juniors pour les Jeux Olympiques.
Le second axe à passé en revue la stratégie majeure de la FRMA quant à la formation des athlètes participant par le biais des centres de formation. Le troisième axe à traité du programme anti-dopage qui s’avère efficient. D’ailleurs, la FRMA est la seule fédération au Maroc qui a son propre programme en matière de prévention et de lutte contre le dopage. L’organisation de compétitions mondiales en l’occurrence le Meeting International Mohammed VI et le Marathon International de Rabat ont été l’objet du quatrième axe. Le MIM6 fait depuis l’année dernière partie des géants de la Diamond League.
Le cinquième et dernier axe a fait état des résultats techniques des athlètes à l’échelle africaine et mondiale. Un nombre important de médailles a été trusté par les athlètes marocains sauf aux Jeux Olympiques. Des JO qui ont été marqués par zéro médailles mais par la participation très honorable de très jeunes athlètes : à l’image d’Ismaili (18 ans) demi-finaliste sur le 800 m et Soufiane El Bakkali (20 ans) , 4ème à la finale du 3000 m steeplechase. .
Les regards seront braqués l’été prochain sur Londres qui abritera les championnats du monde d’Athlétisme. Mais quelques semaines avant, le public marocain se régalera lors de l’étape de la Diamond League avec l’organisation du meeting International Mohammed VI qui aura lieu à Rabat le 17 juillet prochain.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus