Attentat au camion contre des militaires israéiens: Daech élargit-il sa sphère djihadiste ?

0
Les responsables israéliens qui ont choisi leur camp dans la crise syrienne, en se liguant aux groupes djihadistes, doivent-ils désormais réviser leurs calculs ? En tout cas, Benjamin Netanyahou a indiqué dimanche que l’auteur de l’attaque meurtrière dont ont fait les frais des soldats à Al Quds était apparemment un sympathisant de l’organisation État islamique. Faut-il le croire sur parole ?
En tout cas, le chef du gouvernement israélien n’a pas précisé de quels éléments il disposait pour évoquer le groupe extrémiste, qui n’a pas revendiqué d’attaques d’ampleur en Israël.
La police a identifié le chauffeur du poids lourd comme un Palestinien originaire de Jérusalem-Est, annexée par Israël. Son oncle, Abou Ali, a déclaré qu’il se nommait Fadi Ahmad Hamdan Kounbor, qu’il avait 28 ans et qu’il était père de quatre enfants.
« Nous avons bouclé Djabel Moukabar, le quartier d’où il venait, et nous menons d’autres actions que je ne vais pas détailler », a ajouté le Premier ministre israélien.
Le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, a indiqué que neuf habitants de Djabel Moukabar, y compris cinq membres de la famille de l’assaillant, avaient été arrêtées sur des soupçons de complicité.
Quatre militaires isréaliens ont été tuées et dix-sept autres blessées sur cette promenade populaire d’Al-Qods, par le chauffeur du camion avant que celui-ci ne soit abattu. L’attaque est l’une des plus meurtrières depuis des mois. L’attaque a été saluée par le Hamas, mouvement politique islamiste qui contrôle la bande de Gaza. « Nous bénissons cette opération héroïque de résistance à l’occupation israélienne », a déclaré un porte-parole du Hamas, Faouzi Barhoum, à Reuters.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus