Perspective MED
Actualité à la une

Attentat de Quetta : Daech se « talibanise »-t-il ?

Le groupe Etat islamique a affirmé que l’attentat perpétré lundi 8 août dans la ville pakistanaise de Quetta et qui a fait au moins 70 morts, avait été mené par l’un de ses membres, selon l’agence Amaq, organe de propa-gande de l’organisation terroriste. Le terroriste a déclenché sa bombe au moment où une cinquantaine de personnes, en majorité des avocats, ren-traient dans le service des urgences pour accompagner la dépouille du bâ-tonnier du Balouchistan, assassiné le jour même par des inconnus alors qu’il sortait de chez lui.
Le Premier ministre Nawaz Sharif, qui s’est rendu sur place, a condamné l’attentat. « Nous ne laisserons personne troubler dans cette province la paix qui y a été restaurée grâce aux nombreux sacrifices des forces de sé-curité, de la police et du peuple », a-t-il indiqué.
Mais il y a lieu de signaler que le même attentat avait a été revendiqué dans un premier temps par voie électronique par le groupe Jamaat-ul-Ahrar dissident des talibans pakistanais. Jamaat-ul-Ahrar a pu par le passé revendiquer des attentats qu’il n’avait pas commis. « Le Tehreek-e-Taliban Pakistan Jamaat-ur-Ahrar (TTP-JA) revendique cet attentat et s’engage à continuer à mener ce genre d’attaque. Nous publierons bien-tôt une vidéo à ce sujet », a déclaré son porte-parole, Ehsanullah Ehsan, dans le communiqué.
Le Balouchistan, frontalier de l’Iran et de l’Afghanistan, fait l’objet d’attentats ciblés depuis plus de dix ans. Cette province abrite une rébel-lion séparatiste, mais aussi des talibans, sans parler des violences entre sunnites et chiites.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More