Attentat de Quetta : Le Pakistan ensanglanté

0 87
Des dizaines de personnes ont été tuées et des dizaines blessées dans un attentat qui a visé lundi 8 août une foule massée devant un hôpital de Quetta, capitale de la province instable du Baloutchistan, au sud-ouest du Pakistan. D’après le ministre de la santé de la province, il y aurait 93 morts, selon le dernier bilan. Les responsables restent toutefois prudents sur les chiffres en raison de l’activation par les autorités de brouilleurs de téléphonie mobile, qui empêchent les communications, notamment avec les responsables sur le terrain.
Ce bilan, s’il est confirmé, en fait l’attentat le plus meurtrier au Pakistan cette année, après le carnage de Lahore dans un parc pour enfants bondé, où une bombe avait tué 75 personnes.
La bombe a explosé alors qu’environ 200 personnes endeuillées étaient rassemblées devant les urgences de l’Hôpital civil de Quetta, après l’assassinat, quelques heures plus tôt du bâtonnier de la province.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus