Attractivité économique: Lente progression, selon le CMC

0
Le Centre Marocain de Conjoncture vient de dévoiler les résultats de sa deuxième enquête de perception sur l’attractivité de l’économie marocaine. Basé sur la perception des opérateurs économiques du Royaume, l’indice de l’attractivité au titre de l’année 2016 s’est amélioré de 2 points tout en restant inférieur à la moyenne à 49,1 sur une échelle de 100 points au lieu de 46,9 enregistré en 2015. Ce résultat porté par les opérateurs marocains sur les 15 facteurs les plus déterminants de l’attractivité économique (Qualité des infrastructures, qualité des institutions, coût des facteurs de production…), est principalement imputable à la corruption, à la qualité de la justice, au niveau de la transparence des procédures administratives et à la faiblesse du pouvoir d’achat. Afin d’améliorer l’attractivité de l’économie du pays, les opérateurs sondés estiment prioritaire une action concrète vers l’amélioration de la qualité de la justice, plus de transparence des procédures administratives, une meilleure qualité des ressources humaines et des institutions, et enfin une baisse des coûts des facteurs de production.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus