Au large d’Oman, la marine iranienne manœuvre 

La marine iranienne a commencé, mercredi 13 janvier, un nouvel exercice militaire de tests de missiles à courte portée dans le golfe d’Oman, a rapporté la télévision d’Etat. Le ministre iranien de la Défense, le général de brigade Amir Hatami a salué les efforts déployés par les forces armées dans la mise en œuvre des normes défensives. Il a qualifié l’armée de son pays de «la meilleure du monde». 

0
Au large d’Oman, la marine iranienne manœuvre 

« Dans le respect des idéaux de la Révolution islamique, nous suivons la réalisation d’une civilisation iranienne et islamique, et dans ce contexte, le respect des normes défensives dans toutes les dimensions jouera un rôle très important», a déclaré A.Hatami.

Commentant les tentatives de l’ennemi d’arrêter et de faire obstacle à la croissance de la Révolution islamique dans la région et dans le monde, le ministre iranien de la Défense a souligné : « L’ennemi a utilisé tous ses outils et équipements pour atteindre ses sinistres objectifs, et dans ce cadre, il a imposé la guerre, les sanctions et l’assassinat des scientifiques de notre pays. »

Le général de brigade A. Hatami a déclaré que toutes les tactiques et conspirations des ennemis pour freiner le développement de la République islamique d’Iran avaient échoué. « Leur objectif est de limiter le pouvoir de l’Iran dans diverses dimensions économiques et militaires, en imposant des sanctions et en limitant des programmes de missiles pour affaiblir notre pays », a-t-il précisé.

Soulignant les comportements hostiles des ennemis spécialement des États-Unis, le général iranien a précisé que « les ennemis se tiennent devant nous et traitent les Iraniens de terroristes. Dans cette atmosphère injuste et irrationnelle, nous devons devenir plus forts jour après jour, parce qu’ils ne comprennent d’autre langue que celle de la force. »

Évoquant les diverses dimensions du pouvoir, à savoir le pouvoir politique, économique, culturel, etc., le général de brigade  a déclaré que l’autorité militaire et la puissance défensive étaient une dimension de grande importance pour la République islamique d’Iran, en raison de la position géopolitique du pays, l’existence de nombreuses réserves et surtout la profondeur stratégique de l’Iran dans la région.

Le ministre iranien de la Défense a en outre qualifié l’armée de la République islamique d’Iran d’une des meilleures armées du monde.

Pour les manœuvres navales qui succèdent déjà à d’autres exercices, dont ceux engageant des drones appartenant à divers corps d’armée, il y a lieu de noter que deux navires militaires iraniens doivent participer à cette manœuvre, qui doit se dérouler sur deux jours : le lanceur de missiles « Zereh » et un navire logistique doté d’une hélisurface, baptisé « Makran ».

Cet événement intervient dans un contexte de tensions accrues entre Téhéran et Washington, en raison de la campagne de « pression maximale » menée par les Etats-Unis à l’encontre de la République islamique.

Téhéran avait en outre annoncé début janvier avoir mené un exercice « à grande échelle » avec des drones impliquant plusieurs branches militaires, et qui s’est déroulé dans le centre du pays.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus