Futsal: La sélection marocaine dans le cercle des grands

Vainqueur à deux reprises consécutives en 2016 et 2020, la sélection nationale marocaine de futsal a été nominée par le site web spécialisé « Futsalplanet.com » pour être les équipes nationales prétendantes au privé meilleure sélection mondiale en 2020. Le prix concerne aussi  le meilleur entraîneur et le meilleur arbitre.

Icône mondiale du football, Diego Maradona n’est plus

Icône mondiale inclassable du football, l’Argentin Diego Maradona a rendu l’âme ce mercredi suite à une crise cardiaque. Il y a deux ans, Diego Maradona avait participé à un match de gala à Laâyoune en portant le maillot de la sélection marocaine. Il n’a pas hésité à déclarer qu’il soutient l’intégrité territoriale du Maroc en corroborant la marocanité du Sahara. 

Plus de 900 bénéficiaires de la grâce royale

A l'occasion de l'Aïd Al Maoulid Annabaoui, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 931 personnes, dont certaines sont en détention et d’autres en liberté, condamnées par différents tribunaux du Royaume, indique le ministère de la Justice dans un communiqué.

Entretien: Face au Covid-19, le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi fait le point

Dans un entretien accordé à la MAP, Mohamed El Youbi, directeur de l'épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, revient sur l'évolution de l'épidémie au Maroc, l'efficacité de la chloroquine, les informations sur l'acquisition de moyens de diagnostic et les décès parmi les jeunes

Avec philosophie, ce que suggère la guerre au « Covid-19 » à Régis Debray

Ce texte de Régis Debray, également publié dans la collection « Tracts » de Gallimard, qui fera paraître chaque jour des textes brefs et inédits, cherche à « trouver les mots justes » en temps de crise. Nous voilà donc tous mobilisés. Appelés au sens du devoir, tenus d’obéir aux consignes, et à solliciter un ausweis en cas de besoin. Bref, nous sommes en guerre, cela a été dit et redit.

Asmaa Lamrabet à l’OLJ : Le dogme consacre la misogynie envers les femmes

Asma Lamrabet, militante des droits des femmes au Maroc et médecin de formation, vient de participer à Beyrouth au Festival international des féminismes organisé par l’Institut français du Liban. A cette occasion, elle a accepté de répondre aux questions du quotidien « l’Orient le jour » sur la place de la femme en Islam. A ses yeux, « il n’y a pas de contradiction entre féminisme et réformisme islamique ». Ci-après l’intégralité dudit entretien.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus