Les aviculteurs déplument les consommateurs !

0 79
Malgré les assurances formulées par les pouvoirs publics quant au recours aux importations des œufs, les prix des produits avicoles, fortement consommés par les Marocains, ont flambé durant Ramadan. Les Associations de protection du consommateur dénoncent cet état de fait qui ne peut s’apparenter qu’à un nouveau coup porté au pouvoir d’achat. Les aviculteurs déplument les consommateurs. D’où un appel à l’ouverture d’une enquête sur la crise de la filière avicole pour laquelle l’Etat s’est mobilisé. Les Associations de protection du consommateur fustigent l’incapacité des pouvoirs publics à garantir la régulation d’une filière qui peine encore à se restructurer. Si l’offre déborde, les prix n’en finissent pas de flamber. Pour les Associations, il n’y a qu’une seule explication: la spéculation. Une spéculation qui se fait au détriment de la réglementation en vigueur en terme de conduite rationnelle de l’élevage. D’exportateur net d’œufs, le Maroc est devenu un importateur. C’est à n’y rien comprendre ! Pourtant, le Plan Maroc Vert, promettait une offre de qualité, labellisée, et à des prix abordables. Tel n’est plus le cas !

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus