B. Benhamida n’est plus…

0
Le monde des affaires est en deuil. Bouchaib Benhamida, président de la Fédération nationale de bâtiments et des travaux publics (FNBTP) est mort hier 21 juin. Né le 2 janvier 1940 à Casablanca, ce centralien de Paris intègre à son retour au Maroc l’Office national de l’électricité comme chef de service de la production, avant d’être nommé directeur. Il est élu le 13 octobre 1994 président de la FNBTP. Une charge qui lui a permis d’être de nombre de batailles engagées par la Confédération patronale CGEM, au coté de Abderrahim Lahjouji, pour absorber notamment les chocs de la tristement célèbre « campagne d’assainissement » qui a affecté le monde du business. Connu pour sa rectitude, il a été tenté par la militance politique au sein de la formation montée, justement, par A. Lahjouji, « Forces citoyennes ». Un parti qui, passée la fougue du lancement, a fini par péricliter. Un défaut d’architecture, à n’en point douter, puisque ladite formation manquait de clareté idéologique et s’apparentait à un « fourre tout ».

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus