Balance commerciale : Le déficit se creuse…

0 109
Les résultats préliminaires des échanges extérieurs au titre des huit premiers mois de 2016 font ressortir un accroissement des importations de biens (+16,3 Mrds Dhs) plus important que celui des exportations (+2,4 Mrds Dhs), ce qui se traduit par une aggravation du déficit commercial de 13,9 Mrds Dhs. La hausse des importations de 6,5% (267,6 Mrds Dhs contre 251,4 Mrds Dhs) provient de l’augmentation des achats de biens d’équipement (+14 Mrds Dhs), de produits finis de consommation (+7,4 Mrds Dhs), de demi-produits (+4,5 Mrds Dhs) et de produits alimentaires (+4,2 Mrds Dhs). Cette évolution a été, toutefois, atténuée, par la baisse des approvisionnements en produits énergétiques (-11,6 Mrds Dhs) et en produits bruts (-2,2 Mrds Dhs). Hors produits énergétiques, les importations enregistrent une hausse de 13,6% ou +27,9 Mrds Dhs. Par ailleurs, en dépit de la baisse des ventes de phosphates et dérivés (-12,5% ou -3,8 Mrds Dhs à fin août 2016), les exportations de biens s’inscrivent en hausse de 1,7%: 147,3 Mrds Dhs au lieu de 144,9 Mrds Dhs à fin août 2015. Ce résultat provient pour l’essentiel de la progression des exportations du secteur automobile (+4,6 Mrds Dhs), de l’«agriculture et agroalimentaire » (+2 Mrds Dhs) et du secteur textile et cuir (+1,1 Mrds Dhs).
Ainsi, le déficit commercial s’établit à 120,3 Mrds Dhs à fin août 2016 contre 106,5 Mrds Dhs un an auparavant et le taux de couverture à 55% contre 57,6%. S’agissant des flux financiers, les recettes MRE progressent de 4,8% ou +1,9 Mrds Dhs: 42,7 Mrds Dhs contre 40,7 Mrds Dhs un an auparavant et les recettes touristiques enregistrent une hausse de 4,5% ou +1,9 Mrds Dhs : 43,9 Mrds Dhs contre 42,1 Mrds Dhs une année auparavant. Enfin, le flux des investissements directs étrangers (IDE) baisse de 36,6% ou -7,9 Mrds Dhs: 13,6 Mrds Dhs contre 21,5 Mrds Dhs à fin août 2015. De leurs côté, les Recettes MRE ressortent en progression de 4,8% 42,7 Mrds Dhs à fin août 2016 contre 40,7 Mrds Dhs au titre de la même période de 2015, soit +4,8% ou +1,9 Mrds Dhs. Pour ce qui est de la Balance Voyages, elle fait ressortir un excédent de 34,2 Mrds Dhs contre 33 Mrds Dhs un an auparavant, en hausse de 3,7% ou +1,2 Mrds Dhs. Cette évolution est imputable à la progression des recettes de 4,5% ou +1,9 Mrds Dhs atténuée, toutefois, par la hausse des dépenses de 7,3% ou +0,7 Mrds Dhs. Enfin, côté IDE, leur flux a enregistré une baisse de 36,6% à 13,6 Mrds Dhs contre 21,5 Mrds Dhs à fin août 2015, soit -7,9 Mrds Dhs.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus