The news is by your side.

Balance commerciale : Un Déficit à 91 Mrds DH à fin avril

0 207

Ce déficit résulte d’une augmentation des importations (+37,8% à 230,05 Mrds DH) plus importantes que celle des exportations (+34,2% à 139,01 Mrds DH), explique l’Office des changes dans son récent bulletin sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs, ajoutant que le taux de couverture a perdu 1,6 point à 60,4%. La hausse des importations de biens concerne la quasi-totalité des groupes de produits, fait observer l’Office, notant que la facture énergétique a plus que doublé à 43,79 Mrds DH.

Cette évolution fait suite, essentiellement, à la hausse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils (+12,14 Mrds DH) due à l’élévation des prix qui ont presque doublé (8.833 DH/T contre 4.490 DH/T). En parallèle, les quantités importées ont enregistré une hausse de 15,8%. De leur côté, les importations des demi-produits ont enregistré une hausse de 53%, suite à la forte croissance des achats de l’ammoniac. Les importations des produits bruts se sont accrues, quant à elles, de 72,6%, principalement à cause de la hausse des achats des soufres bruts et non raffinés qui ont presque triplé (+3,971 Mrds DH).

S’agissant des importations des produits alimentaires, elles ont affiché une hausse de 25,4%, tributaire, essentiellement, de l’augmentation importante des achats d’Orge (2,27 Mrds DH). Les approvisionnements en blé ont augmenté de 16% due à l’effet prix en accroissement de 38,8%. Les quantités, quant à elles, ont baissé de 16,4%.

En ce qui concerne les exportations, leur accroissement concerne la majorité des secteurs. Les ventes des phosphates et dérivés ont presque doublé pour atteindre plus de 36,14 Mrds DH au titre des quatre premiers mois de 2022 contre 18,19 Mrds DH à fin avril 2021. Cette évolution s’explique principalement par l’augmentation des ventes des engrais naturels et chimiques (+13,74 Mrds DH) due à l’effet prix qui a plus que doublé (7.541 DH/T à fin avril 2022). En revanche, les quantités exportées ont baissé de 5,1%, relève la même source. L’Office des changes fait également état d’une hausse des exportations du secteur agricole et agroalimentaire de 15,4% à 32,8 Mrds DH, suite à l’augmentation simultanée des ventes de l’industrie alimentaire (+26,5%) et de l’agriculture, sylviculture et chasse (+7%).

Rappelons-le, les exportations de marchandises se sont chiffrées à 139 Mrds DH contre 103,6 Mrds DH un an auparavant, soit une croissance de 34,2%. Cet accroissement concerne la majorité des secteurs, essentiellement, les phosphates et dérivés, le secteur de l’agriculture et agroalimentaire, celui du textile et cuir et celui de l’automobile.

Du côté des recettes voyages, elles ont dépassé 14,62 Mrds DH à fin avril 2022, contre 6,54 Mrds DH durant la même période de 2021. Ces recettes ont, néanmoins, accusé une baisse de 22,1% par rapport à la même période de l’année 2020 et de 36,3% par rapport à fin avril 2019.

De leur côté, les dépenses ont augmenté de 54,2% se situant à 4,22 Mrds DH à fin avril dernier, contre 2,73 Mrds DH une année auparavant, relève la même source. Ainsi, le solde excédentaire des voyages, principale composante des échanges de services, a presque triplé s’établissant à +10,40 Mrds DH à fin avril 2022 contre +3,81 Mrds DH à fin avril 2021. Pour sa part, la balance des échanges de services a affiché un excédent en hausse de 72,5% ou de 9,65 Mrds DH au titre des quatre premiers mois de l’année 2022. Cet accroissement fait suite à une hausse de 35% des exportations (50,81 Mrds DH contre 37,63 Mrds DH) plus importante que celle des importations qui est de l’ordre de 14,5%.

Enfin, les transferts de fonds effectués par les Marocains Résidents à l’Étranger (MRE) se sont établis à plus de 30,56 Mrds DH à fin avril 2022 contre 29,03 Mrds DH une année auparavant. Ces transferts s’inscrivent ainsi en hausse de 5,3% ou de 1,52 Mrd DH au titre de la même période de l’année écoulée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.