Banque maghrébine d’investissement: Le quart du capital libéré !

0
Les cinq pays membres de l’Union du Maghreb arabe (UMA) ont convenu de libérer le quart du capital de la Banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur (BMICE), moyennant une enveloppe de 150 millions de dollars. C’est ce qui ressort de l’intervention de son directeur général de Noureddine Zekri, le 18 février lors d’une conférence en précisant que la Tunisie a été choisie pour abriter le siège de cette banque qui d’ores et déjà est en train de recruter des cadres maghrébins. L’accord cadre portant création de la BMICE a été signé en 1991 entre les cinq pays de l’UMA, mais elle n’a été lancée officiellement qu’en 2015. La BMICE aura pour mission de financer des projets communs aux cinq Etats membres de l’Union du Maghreb arabe (Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie et Lybie) dans les secteurs des infrastructures, des transports, des télécommunications et de l’électricité. Elle contribuera aussi à l’édification d’une économie maghrébine intégrée grâce au développement des échanges commerciaux intra-maghrébins et au renforcement de la circulation des biens et des capitaux entre les pays de la région. Une intégration économique maghrébine assurerait, selon une étude du FMI, 2 à 3 points de croissance supplémentaires par an pour chaque pays. Pour rappel, le commerce entre les cinq membres de l’UMA ne représente en moyenne que 3% des échanges globaux de ces pays, soit l’un des taux d’intégration les plus faibles au monde.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus