The news is by your side.

Banqueroute du Liban : La justice se rapproche du patron de la Banque centrale

0 141

La perquisition a eu lieu sur ordre de la procureure générale du Mont-Liban, Ghada Aoun, qui a révélé mardi soir, à la télévision Al-Mayadeen, que « le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, ne s’est pas présenté à l’audience à laquelle il était convoqué », expliquant qu’elle a donné l’ordre de « perquisitionner son domicile en application du mandat d’amener émis à son encontre en février dernier ».

Le 9 juin, le parquet discriminatoire au Liban a requis la poursuite du gouverneur de la Banque du Liban, R. Salameh, après l’achèvement des enquêtes préliminaires concernant sa fortune, et en marge d’enquêtes menées par plusieurs pays européens, dont à leur tête la Suisse.

Entre-temps, un responsable judiciaire a déclaré que « le procureur auprès de la cour de cassation, le juge Ghassan Oweidat, a achevé les enquêtes préliminaires liées au dossier du gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, et les a transférées au parquet de Beyrouth ». Ajoutant que « le juge Oweidat a requis la poursuite de Salameh, de son frère Raja, de la directrice de bureau Marianne Howayek, ainsi que d’autres ».

La même source a expliqué que « la requête du parquet est motivée par des soupçons sur des crimes de détournement de fonds publics, de falsification, de blanchiment d’argent, de contrebande de fonds à l’étranger, d’évasion fiscale et d’enrichissement illicite ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :