The news is by your side.

Banques participatives : La Croissance s’est renforcée en 2021

0 107

Cette évolution reflète une croissance des financements Mourabaha en faveur de la clientèle, explique BAM dans son 18ème rapport annuel sur la supervision bancaire. Ainsi, les financements Mourabaha ont vu leur part dans les emplois des établissements bancaires participatifs se renforcer à 87,2% contre 80,4% en 2020. Les financements immobiliers ont enregistré une hausse de 40% à 16,3 Mrds DH et ceux destinés à l’équipement de 106% à 1,6 Mrd DH.

Pour leur part, les financements à la consommation et de trésorerie ont enregistré une hausse de 21% à 1,3 Mrd DH. Le stock des biens acquis dans le cadre des opérations de Mourabaha s’est établi à 171,5 MDH. Pris séparément, l’encours des financements Salam s’est établi à 20,6 MDH avec une baisse respective de 1,5 point à 85% et de 1,2 point à 6,5% des parts des financements immobiliers et des financements à la consommation et de trésorerie, au profit des financements destinés à l’équipement dont la part a augmenté de 2,6 points à 8,4%. Mourabaha est le contrat par lequel une banque participative vend à son client un bien meuble ou immeuble déterminé et propriété de cette banque à son coût d’acquisition augmenté d’une marge bénéficiaire, convenus d’avance.

Le paiement par le client au titre de cette opération est effectué selon les modalités convenues entre les deux parties. Pour sa part, Salam est un contrat en vertu duquel l’une des deux parties, banque participative ou client, verse d’avance le prix intégral d’une marchandise dont les caractéristiques sont définies au contrat, à l’autre partie qui s’engage à livrer une quantité déterminée de ladite marchandise dans un délai convenu. Le produit de financement Salam a été lancé en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.