Basketball: Accusé de fuir la reddition des comptes Kamel Hajhouj, président du Comité Provisoire esté en justice 

Des clubs de Basketball ont officiellement déposé aujourd’hui mardi 12 janvier plainte au Tribunal des délits financiers près la Cour d’appel à Rabat  contre Kamel Hajhouj, président du Comité Provisoire chargé de la gestion de la Fédération Royale Marocaine de Basket-ball. Celui-ci est accusé d’avoir fuit la reddition des comptes en refusant d’inscrire à l’ordre du jour la délibération sur le rapport financier du Comité Provisoire qui a ordonné des dépenses énormes.

0
Accusé de fuir la reddition des comptes Kamel Hajhouj, président du Comité Provisoire esté en justice 

Auparavant,  le juge des référés au Tribunal de Première Instance de Rabat à suspendu la tenue de l’assemblée générale ordinaire du 20 décembre 2020.  Mais le Président du Comité Provisoire a tout fait pour ne pas être notifié par le huissier de justice. L’AGO a été tenue en narguant le jugement de la justice et en l’absence de la deuxième liste candidate,  la plus représentative et la plus crédible du Basketball national et dont Nourreddine Iraki est tête de liste.

Dans le mémoire de la requête déposée au Tribunal des délits financiers de Rabat,  la complicité est flagrante entre le président du Comité Provisoire et Mustapha Aourach. Un Comité Provisoire qui poursuit Mustapha Aourach pour dilapidation des deniers publics et détournement de fonds et qui sans vergogne lui permet d’être éligible sans que ce dernier n’ait le quitus ! Au point que le Comité Provisoire est montré du doigt pour avoir traficoté les dossiers administratif et juridique de plus de 40 clubs pour favoriser l’élection de l’inéligible Mustapha Aourach, un dirigeant avec un profil qui ne correspond pas à la chose sportive et au Basketball en particulier,  affublé de sport universitaire d’intellectuels. On est vraiment dans le pourrissement car la FRMBB est depuis 2014 squattée par dirigeants dont le niveau scolaire ne dépasse guère le primaire. 

Depuis le 24 avril 2019, trois comités provisoires s y sont succédé sans qu’ils parviennent pour autant à accomplir les missions décrétées dans l’arrêté du ministre. Les deux ex-présidents du Comité Provisoire,  Abdelmajid Bourra et Abderrazzak Akkari seront eux-aussi auditionnés. 

Les dirigeants qui revendiquent les réformes justifient leurs recours à la justice de l’état par les abus récurrents. Et ils sont décidés à continuer de courir les prétoires jusqu’à ce qu’ils aient gain de cause devant un ministère qui joue malheureusement les apprentis sorciers.

Le Tribunal de Première Instance prononcera son verdict sur la contestation des statuts de la FRMBB, très controversés de par l’incohérence de dispositions et du dol révélé après la tenue de ladite Assemblée Générale Extraordinaire,  tenue le 20 février 2020.

Le 21 janvier prochain,  Mustapha Aourach devra comparaître devant le juge au Tribunal des délits financiers de Rabat suite à la poursuite décidée par le juge d’instruction à la même Cour pour dilapidation de deniers publics et détournement de fonds. 

Et le 18 janvier,  le Tribunal de Première Instance à Rabat examinera le recours de Nourreddine Iraki qui conteste l’éligibilité de Mustapha Aourach. A suivre.

 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus