The news is by your side.

Bataille de Mossoul : L’étau se resserre sur Daech…

15
Le groupe Etat islamique (EI) cédait du terrain lundi autour de ses deux derniers fiefs, avec l’avancée des forces arabo-kurdes vers Raqqa en Syrie, et la prise par les forces irakiennes d’une ville au sud de Mossoul. Après être entrées dans Mossoul par l’est, les troupes irakiennes se rapprochaient lundi par le sud, où elles ont conquis la ville de Hamam al-Alil, située à 14 kilomètres au sud de Mossoul. Elles dégagent ainsi la voie vers la périphérie sud, où se trouvent l’aéroport international et une vaste base militaire, que l’armée avait désertée en juin 2014.
La campagne menée par l’armée irakienne, alliée à des milices chiites et aux combattants kurdes, a pratiquement permis de prendre en tenaille la ville de Mossou, fief de Daech en Irak. Théoriquement, en tout cas, les 3 000 à 5 000 djihadistes présents dans la deuxième ville d’Irak ne peuvent recevoir des renforts, ou se replier, à partir du nord, de l’est, et du sud de Mossoul contrôlés par l’armée irakienne, appuyée par la coalition dirigée par les Etats-Unis.
Au sud, l’armée contrôle désormais la ville Hamam al-Alil, à une quinzaine de km de Mossoul. Au nord-est, les combattants kurdes annoncent avoir lancé l’assaut contre Bachiqa, un autre verrou de l’EI. En attendant, les forces irakiennes poursuivent leur progression dans les quartiers est de la ville, mais lentement et très prudemment. Les djihadistes faisant usage de mines et d’attentats-suicide à la voiture piégée.
A l’ouest de Hamam al-Alil, les forces irakiennes ont fait état de la découverte d’une fosse commune et de 100 corps décapités.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :