The news is by your side.

BCP : Le RNPG à 2,2 Mrds DH à fin septembre 2022

0 164

Durant les neuf premiers mois de l’exercice 2022, le Groupe Banque Centrale Populaire a opéré dans un contexte économique peu favorable, caractérisé par une croissance en ralentissement au Maroc, du fait de l’effet combiné de la sécheresse et des répercussions de la guerre en Ukraine sur l’économie mondiale. Dès lors, les tensions inflationnistes importantes dans l’ensemble des pays de présence ont poussé les Banques Centrales à poursuivre le processus de « durcissement monétaire à travers des hausses du taux directeur”, souligne le communiqué.

Dans ce contexte, l’encours des crédits bruts consolidés s’est apprécié de 2,7%, à fin septembre 2022 par rapport à fin 2021, tandis que les dépôts du Groupe poursuivent leur dynamique et se renforcent de 3,9%, correspondant à une collecte additionnelle de 13,3 Mrds DH depuis le début de l’année. En dépit d’une baisse de 44,8% du résultat des opérations de marché, du fait de l’impact de la hausse des taux sur le portefeuille de trading, le Produit Net Bancaire du Groupe parvient à afficher un léger recul de 1,4% pour s’établir à 14,8 Mrds DH à fin septembre 2022, fait remarquer la même source.

 A l’origine de cette performance, l’orientation favorable de la marge sur commissions et de la marge d’intérêt qui évoluent respectivement de 8,1% et 5,7%.

Dans l’ensemble, le Groupe confirme sa résilience financière dans un contexte en constante évolution et demeure fidèle à son engagement d’accompagnement des opérateurs économiques en toute circonstance, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.