BMW tenté par les voitures autonomes : Une quarantaine rouleront dans quelques mois

0
A l’occasion du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, le constructeur automobile allemand a annoncé qu’il prévoyait de mettre une flotte de test de 40 véhicules autonomes sur les routes d’ici au second semestre 2017, dans le cadre d’une alliance scellé durant l’été avec l’américain Intel et l’israélien Mobileye.
Les tests seront menés à l’échelle mondiale, en commençant par les Etats-Unis et l’Europe, avec des berlines BMW série 7 équipées de technologies développées par Intel et Mobileye, ont annoncé les trois entreprises.
Le champion allemand de l’automobile haut de gamme avait annoncé en août vouloir s’appuyer sur un partenariat avec Intel, spécialisé dans les composants informatiques, et Mobileye, qui dispose d’une expertise importante dans les systèmes permettant de « voir » grâce à des capteurs, des caméras et des algorithmes, en vue de devenir le « Numéro un de l’automobile autonome ».
BMW avait alors affiché l’ambition de commencer une production en série d’ici à 2021 de son modèle iNext. Les tests sur route annoncés vont constituer « une étape importante » en vue d’atteindre cet objectif, a souligné Klaus Fröhlich, membre du conseil de surveillance de BMW en charge du développement.
Les trois entreprises disent avoir développé au cours des six derniers mois une « architecture modulable » pour une conduite « sans chauffeur » sur autoroutes et en milieu urbain, « qui peut être adoptée par d’autres développeurs et constructeurs automobiles », selon un communiqué où elles se disent ouvertes à des contributions d’autres sociétés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus