The news is by your side.

Boxe Mohammed Arjaoui contrôlé positif

11

Ce qu’on a masqué

Le pugiliste marocain, Mohammed Arjaoui , a été contrôlé positif à la dorzolamide à l’issue du tournoi préolympique , organisé au Cameroun en mars dernier. Coup dur pour la boxe marocaine dont les pugilistes aspirent à des titres olympiques.
Mohammed Arjaoui a beau réclamer l’échantillon “B” en arguant avoir subi une intervention chirurgicale sur son oeil. En vertu du Code Mondial Anti-dopage, la substance détectée chez M. Arjaoui ne peut être utilisée sans une AUT ( Autorisation à Usage thérapeutique ). C’est ce qu’on escamote à la Fédération Royale Marocaine de Boxe. Et c’est ce qu’on a déduit des déclarations du pugiliste lui-même qui n’est pas un néophyte quand on sait qu’à l’âge de 28 ans, il a déjà dans ses gonds, deux participations aux Jeux Olympiques d’été de Pékin (2008) et de Londres (2012).Certes Mohammed Arjaoui a droit à la présomption d’innocence mais si l’échantillon “B” confirme le résultat de l’échantillon “A” , il risque une sanction de deux ans au moins et bien sûr d’être désaisi de sa qualification pour les prochains Jeux Olympiques de Rio Janeiro.
Signalons que le tournoi préolympique organisé en mars dernier a permis la qualification de neuf pugilistes marocains aux prochains JeuxOlympiques d’été dont trois pugilistes filles
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :