Brasserie du Maroc : Mi figue mi raisin

0 64
Au terme du premier semestre de 2016, la filiale marocaine du Groupe Castel, Brasserie du Maroc, affiche des réalisations financières mitigées comparativement à la même période de l’exercice écoulé. En effet, le chiffre d’affaires consolidé du brasseur national enregistre un repli de 2,5% à 923 M Dhs, intégrant une baisse de 3,1% des ventes locales de la bière à 299 464 hl, due notamment au glissement du mois de Ramadan vers le premier semestre et à la poursuite de la fermeture des caves d’alcools du Groupe Marjane. A l’opposé, l’EBE gagne 16,3% à 201 M Dhs et ce, grâce à la performance opérationnelle enregistrée au niveau de l’activité eau Ain Ifrane ainsi qu’à la maîtrise des charges opératoires, ayant entièrement compensé l’impact négatif de la dégradation des volumes de ventes sur la marge brute de la principale activité de SBM. Dans une moindre mesure, le résultat d’exploitation se bonifie de 10,9% à 149 M Dhs pour une marge opérationnelle de 16,1% contre 14,3% à fin juin 2015. Dans ce sillage, le résultat net consolidé s’apprécie de 7,6% à 92 M Dhs et le RNPG s’accroît de 5,2% à 89 M Dhs. En social, l’EBIT ressort en légère augmentation à 122 M Dhs et le résultat net s’établit à 78 M Dhs contre 80 M Dhs au 30/06/2015. Quant aux perspectives et malgré une conjoncture économique difficile, Brasserie du Maroc table sur une légère amélioration de sa performance commerciale durant la deuxième partie de l’année 2016.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus