BRASSERIES DU MAROC: L’effet Ramadan s’émousse…

0
Le décalage des mois sacrés de Chaâbane et Ramadan vers le premier semestre est de bon augure pour le brasseur national. En effet, l’exercice 2016 a été marqué par une reprise substantielle des activités qui se traduisent par des réalisations financières en hausse à fin 2016 comparativement à 2015. En chiffres, les revenus consolidés des BRASSERIES DU MAROC se hissent de 6% à 2,399 Mrds Dhs, le résultat d’exploitation s’élargit pour sa part de 12% à 510 MDH grâce en partie à la maîtrise des charges opérationnelles. Le résultat net consolidé progresse de 25% à 333 MDH, fixant la marge nette à 13,9% contre 11,8% en 2015. Dans ces conditions, le RNPG augmente de 24% à 326 MDH. Dans ce contexte, le Conseil d’Administration de la société devrait proposer la distribution d’un dividende de 110 Dhs par action lors de la prochaine AGO. En matière de perspectives, le Groupe prévoit de poursuivre la croissance de ses activités dans un contexte économique favorable marqué notamment par une bonne campagne agricole. L’activité du leader du marché de la bière au Maroc devrait également connaître un accroissement des volumes de vente, profitant du glissement des mois de Chaâbane et Ramadan vers les mois de mai et juin, ce qui ne devrait pas impacter significativement les ventes de la saison estivale.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus