CAN 2017: Le Onze national face à la Côte d’Ivoire

0

Décisif …

L’Équipe nationale narocaine affronte demain les Éléphants de la Côte d’Ivoire pour le compte du dernier matche du 1er tour de la CAN 2017. Un match nul suffit pour que le Onze national se qualifie aux quarts de finale mais équivaut à une élimination du tenant du titre.
A la CAN, le plus difficile est de poinçonner le billet pour les quarts de finale afin de pouvoir aspirer aller jusqu’au bout et parvenir à rafler le sacre. C’est d’ailleurs la hantise des Lions de l’Atlas qui sont résolument déterminés avec leur “Renard “ de mettre un terme à la poisse qui les marque depuis treize années.
C’est le même hic chez les Sénégalais que les pronostiqueurs donnent favoris pour être consacrés champions d’Afrique. Pourtant, le sélectionneur sénégalais qui garde les pieds sur terre déclare que son objectif premier est d’assurer d’abord une qualification au second tour auquel le Onze ne s’est pas qualifié depuis une décennie.
Après un faux-pas devant la RDC, le Onze national n’a pas démérité devant la sélection du Togo. En remportant une large victoire, la sélection marocaine se doit de ne pas concéder une défaite face aux Ivoiriens si elle veut être parmi les quarts-finalistes de cette 31 ème édition. Des Ivoiriens qui ont failli, deux défaites devant les Congolais et les Togolais, mais qui feront tout pour vaincre le Maroc et éviter ipso facto une élimination au premier tour après avoir été les vainqueurs de l’édition précédente.
Les joueurs marocains ne manquent de rien. Ils ont le potentiel pour faire bonne figure et assouvir la soif du large public marocain de par le monde, un public qui rêve d’un deuxième sacre africain après celui de 1976. S’il n’est pas interdit de rêver, le chemin de la gloire commence par s’assurer une place au soleil des quarts-finalistes. Allez Maroc. ..
Onze, onze pour une coupe
A taper dans le ballon
Pour être des champions
Onze, onze, nous sommes onze
A porter des couleurs
A jouer de tout notre coeur
Onze, onze, nous sommes onze
Toujours à corps perdu
Pour marquer des buts
Onze, nous sommes onze, pour une coupe…

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus