CAN 2017, Les Lions de l’Atlas rugissent et gagnent: A deux pas de la finale. ..

0
Le Onze national est sorti glorieux à l’issue de la rencontre qui l’a opposée aux Éléphants de la Côte d’Ivoire sur le score de 1-0. Si le Onze national n’a pas convaincu, il a tout de même vaincu en mettant un terme à la poisse qui amarqué son parcours durant treize années pour se qualifier aux quarts de finale.
Tombé dans le groupe le plus difficile de cette CAN, le Onze national a eu du pain sur la planche. Groupe très compliqué car il comporte le vainqueur et le classé troisième de l’édition précédente. Le premier faux-pas face à la République Démocratique du Congo n’a pas du tout affecté le moral de la sélection marocaine. Grâce à un sélectionneur patenté, Hervé Renard, qui a dans son escarcelle deux sacres africains, le mental des joueurs marocains s’est avéré d’acier contre le Togo et la Côte d’Ivoire.
Quel que soit l’adversaire aux quarts de finale ( Ghana ou Égypte ), le Onze national peut maintenant aspirer aller plus loin dans cette CAN. En football, comme disaient les Brésiliens, le ballon est rond et tout est possible. Qui donnait le Onze national finaliste en 2004, alors qu’il a été convenu avec le sélectionneur de l’équipe nationale de se qualifier juste pour les quarts de finale?
L’espoir est permis comme nous l’avons titré dans “PERSPECTIVES MED “, après la défaite concédée face à la RDC. Cet espoir doit rester jusqu’à la consécration pour l’ajouter à celle de 1976. Allez Maroc…

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus