Capital Investissement: Loin du potentiel

0
L’Association marocaine des investisseurs en capital (AMIC) vient de présenter son rapport statistique annuel relatif à l’activité, la croissance et la performance de l’industrie marocaine du Capital Investissement en 2016. Il en ressort que le financement par le capital investissement a atteint 305 M Dhs de fonds levés en 2016 avec un taux de pénétration n’excédant pas les 0,08%. Ce niveau relativement modeste s’explique par le caractère cyclique du capital investissement : lors de la création d’un fonds, les levées sont importantes, viennent ensuite les années consacrées aux investissements suivies de la période de désinvestissement. Le cumul des montants levés à fin 2016 s’élève à plus de 11,1 Mrds Dhs pour le capital investissement auxquels s’ajoutent 5,5 Mrds Dhs levés par les fonds d’infrastructure, soit un total de 16,6 Mrds Dhs. Depuis 2013, 86% des fonds levés pour le Maroc sont transrégionaux. À ce jour, près de 3 Mrds Dhs sont disponibles pour les PME. À fin 2016, les capitaux levés auprès d’investisseurs étrangers – notamment auprès d’organismes de développement internationaux (SFI, BERD, BEI, BAD et autres) – représentent 54% des montants levés et témoignent de la confiance de ces investisseurs à l’égard de l’industrie marocaine du capital investissement. Côté désinvestissements réalisés en 2016, ils s’élèvent à 205 M Dhs soit une progression de 10% par rapport à 2015 et 100% par rapport à 2014. Depuis 2011, la majorité des sorties en valeur sont des cessions industrielles (38%) et les cessions à d’autres fonds passent de 3 à 18% confirmant ainsi le développement d’un marché secondaire. Le cumul des montants désinvestis atteint 2,4 Mrds Dhs soit près de 38% du montant global investi par l’industrie du capital investissement.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus