Capitulation des mercenaires d’Ankara engagés contre l’Arménie 

« Environ 1 000 miliciens syriens pro-turcs combattant contre les Arméniens en Haut-Karabakh ont déposé les armes et refusé de se battre contre les Arméniens, expliquant qu’il était impossible de vaincre les Arméniens, ce n’est pas la Libye ou la guerre syrienne, tout est différent ici », rapporte le représentant du ministère arménien des Affaires étrangères sur sa page officielle Facebook.

0
Capitulation des mercenaires d’Ankara engagés contre l’Arménie 

Apparemment, les miliciens ont tenté de percer dans des zones clés afin de lancer une offensive massive contre les positions de l’armée du Haut-Karabakh, cependant, ils ont été encerclés soudainement et n’ont pu que se rendre.

Des représentants du ministère arménien des Affaires étrangères rapportent que les miliciens ont volontairement décidé de se rendre, car malgré les promesses de la Turquie, ils n’ont reçu aucune récompense.

Dans ce cadre, il convient de noter qu’Ankara a déployé quatre autres chasseurs multifonctionnels F-16 en Azerbaïdjan, qui, comme prévu, seront utilisés pour frapper le territoire du Haut-Karabakh et, en cas d’intervention d’Erevan, le territoire arménien.

Il est signalé que les chasseurs ont été transférés vers l’un des aérodromes militaires de l’Azerbaïdjan via l’espace aérien de la Géorgie voisine, bien qu’il y a une semaine, Tbilissi avait rejeté l’ouverture de son espace aérien pour le transfert de biens et d’armes militaires vers l’Azerbaïdjan.

Garik Movsisyan, officier supérieur des forces de défense aérienne d’Arménie, a parlé de la participation active des F-16 turcs à l’agression contre le Haut-Karabakh et l’Arménie. Il a rappelé que l’aviation turque était apparue en Azerbaïdjan lors d’exercices à grande échelle.

De plus, lors de la préparation et de la conduite des exercices, elle a effectué des vols d’entraînement le long des frontières de l’Arménie et du Haut-Karabakh, le long des routes Ganja-Vardenis, Ganja-Karvachar, Ganja-Gadrut, Ganja-Stepanakert. Une fois les exercices terminés, les avions turcs sont restés à Ganja.

Pour le moment, le nombre exact des F-16 de l’armée de l’air turque déployés en Azerbaïdjan reste inconnu. Cependant, selon les données du site russe Avia.pro, on suppose qu’une escadrille de six F-16 sont actuellement installés dans les bases aériennes de l’armée de l’air azerbaïdjanaise.

 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus