Casablanca-Settat vote son budget: Un peu plus d’un milliard de Dh

0 59

 

C’est en début de semaine, à Berrechid, que le budget 2018 de la région Casablanca-Settat a été voté à la majorité: un peu plus d’un milliard de Dirhams, (en hausse de 23% par rapport à 2017). Les principales recettes proviennent des impôts, suivies de la contribution du budget de l’Etat. Le tout en attendant que le plan de développement régional 2017-2030 soit validé par l’Intérieur.

Dans la ventilation du budget 2018, les recettes sont calculées sur la base des hypothèses suivantes: plus 26% des impôts, principale ressource de la région évaluée à 513,5 MDH (IS, IR, taxe sur les contrats d’assurance). En sus, on table sur la hausse de 17% de la dotation versée par l’Etat, soit en tout et pour tout 382 MDH.

Les autres sources de financement sont estimées à 191,6 MDH et participent à hauteur de 15% au budget de la région: taxes sur les licences de pêche, taxes portuaires, taxes sur les carrières dont 10% sont perçues par la région;

La partie dépenses est estimée à environ 193 MDH. L’excédent budgétaire prévisionnel est estimé à 894 MDH, soit plus de 80% du budget. 507 MDH seront affectés à la réalisation de projets de développement socioéconomiques dans divers domaines: sports santé, routes, transports, réhabilitation du patrimoine, et lutte contre la précarité.

A rappeler que pour cette région, le PDR est de 115 MMDH pour la période 2017-2030.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus