Coopération internationale

M. Benchaâboun présente les priorités de la relance marocaine aux bailleurs de fonds

Les priorités du plan de relance économique au Maroc et le rôle que jouera notamment le Fonds Mohammed VI pour l’investissement, ont été les axes autour desquels s’est articulée  la présentation faite par Mohamed Benchaâboun, Grand argentier du Royaume,  lors d’une conférence virtuelle dédiée à “l’Expérience du Maroc en réponse à la crise de la Covid-19”, tenue  à l’occasion des Assemblées annuelles du Fonds monétaire internationale (FMI) et de la Banque mondiale.

Un troisième trimestre riche en réalisations « Compact II »

Le Programme Compact II a enregistré un taux d’engagement des fonds de l’ordre de 55%, soit 250 millions de dollars, contre 38% à fin juillet 2020. C’est ce qui ressort du bilan présenté à l’occasion de la 9ème session du Conseil d’orientation stratégique de l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco).  

ASMEX, GIZ et SWISS Import Promotion Program s’allient pour la promotion des dattes de Zagora 

Dans l’objectif d’apporter leur appui aux groupements d’intérêts économiques (GIE) de producteurs de dattes de Zagora et permettre leur promotion au niveau national et international, l’ASMEX a signé, ce mercredi 14 octobre 2020, une convention de partenariat avec le Projet de Promotion de l’Economie et Développement Local (PEDEL) de la coopération allemande GIZ et SWISS Import Promotion Program (SIPPO).

Vers une nouvelle dynamique Maroc-France au niveau des chaînes de valeur industrielles

Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité,  a choisi le Royaume pour son premier déplacement hors UE soulignant l'impératif de réfléchir à une nouvelle dynamique Maroc-France visant un partage au niveau des chaînes de valeur industrielles entre les deux pays.

Pourquoi Rabat pénalise les produits turcs… 

Dans l’incapacité de pouvoir rivaliser avec le «Made In Turkey», le Maroc a décidé de franchir le Rubicon en tentant de stopper net les importations de nombre de produits turcs qui ont déstabilisé un pan du tissu productif national. Une décision protectionniste attendue depuis à peine quelques mois alors que l’accord de libre échange maroco-turc remonte, lui, à une vingtaine d’années ! Mieux vaut tard que jamais ?

L’investissement public moteur de la reprise selon le FMI

Alors que les pays multiplient de par le monde les mesures exceptionnelles en riposte à la pandémie de COVID-19, l’investissement public dans des secteurs essentiels comme la santé, l'éducation ou le transport, est appelé à jouer un "rôle central" pour favoriser la reprise, a indiqué le Fonds monétaire international (FMI). 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus