Désastre au Liban

Et si Israël était derrière l’explosion du port de Beyrouth

Richard Silverstein, journaliste américain au fait des « secrets d’Etat israéliens » qui avait révélé récemment l’identité de l’officier israélien commanditaire de la liquidation d’Imad Moughniyeh, chef militaire du Hezbollah Imad, vient de frapper un grand coup. En déclarant soupçonner fortement l’entité sioniste d’être impliquée dans la catastrophe du port de Beyrouth survenue le 4 août dernier.

E. Macron à Beyrouth sous le signe de «l’exigence sans l’ingérence» 

Jamais deux sans trois ! Le président français Emmanuel Macron compte bien retourner au Liban en décembre. Arrivé à Beyrouth pour la deuxième fois après l’explosion dévastatrice du port de la capitale libanaise,  il a appelé à la mise en place d’un « gouvernement de mission » au « plus vite » à son arrivée lundi soir au Liban, quelques heures après la désignation d’un nouveau Premier ministre. 

Les  milliardaires arabes invités à financer la reconstruction de Beyrouth

Alors que 45 millions de personnes supplémentaires pourraient être poussées vers la pauvreté dans la région en raison de la pandémie, un nouveau rapport publié par Oxfam indique que les 21 milliardaires que comptent le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord ont vu leur richesse augmenter de près de 10 milliards de dollars depuis le début de la crise de la COVID-19, soit près du double du montant estimé nécessaire pour reconstruire la capitale libanaise en ruine.

Pas de stocks d’armes du Hezbollah à Beyrouth, affirme M. Aoun

Le président libanais le général Michel Aoun a assuré que le Hezbollah n’a jamais stocké des armes dans le  port de Beyrouth, qui a été victime d’une double explosion meurtrière le 4 août dernier, due à une énorme cargaison de nitrate d’ammonium qui a explosé pour des raisons encore inconnues.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus