Modèle de développement

Capital humain, l’INDH table sur l’éducation des jeunes

Levier essentiel d’un développement équilibré et clé de voûte de la réhabilitation du capital humain, l’éducation des générations montantes a toujours été la priorité royale.  Pour concrétiser cette aspiration, une enveloppe de 1,45 MMDH a été mobilisée par l’INDH en faveur de l’éducation durant la période 2019/2020.

Amélioration des services de la plateforme digitale des CRI 

La plateforme digitale des Centres régionaux d’investissement (CRI) « www.cri-invest.ma » a permis, depuis le mois de décembre, d’améliorer la qualité des services administratifs fournis aux investisseurs et d’assurer leur continuité, affirme le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb.

Les bornes de recharge électrique industrialisées dès 2022 

La première borne de recharge intelligente pour véhicules électriques, 100% marocaine, baptisée "iSmart", a été présentée, lundi à Rabat, en présence notamment du ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy. Dotées d’une capacité allant de 7 à 22 kW, sa production sera industrialisée à partir de 2022 pour un livrable de 5000 bornes par an. 

Le système éducatif à l’épreuve de la régionalisation

La régionalisation constitue l’un des piliers majeurs du ministère pour la mise en œuvre de la loi-cadre 51.17 relative au système de l’éducation et de la formation, a souligné, vendredi à Dakhla, Said Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Nouvelles priorités pour le secteur aéronautique marocain

La décarbonation, la digitalisation, l’Industrie 4.0 et la conquête de nouveaux marchés figurent parmi les nouvelles orientations stratégiques du Groupement des Industries Marocaines Aéronautiques et Spatiales. Le GIMAS exprime ainsi son souhait d’accompagner les entreprises marocaines de l’aéronautique dans les nouveaux défis post-Covid. 

L’OCDE souligne l’urgence d’agir pour freiner la surpêche 

Selon un nouveau rapport de l’OCDE, il est urgent d’agir pour freiner la surpêche, améliorer la gestion des pêches et réformer le soutien au secteur, faute de quoi on ne parviendra pas à assurer la conservation et l’utilisation durable de l’océan et de ses ressources comme le prévoyait un objectif clé des Nations Unies.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus