Medias

TV Globo sous le coup de la censure du pouvoir brésilien 

Au Brésil, le sénateur Flavio Bolsonaro, fils du président Jair Bolsonaro, est visé par une enquête pour corruption. La justice a interdit à TV Globo, la plus grande télévision du pays, de diffuser des documents concernant cette enquête, avec pour motif le secret de l'instruction. Plusieurs syndicats de journalistes dénoncent une censure.

Les médias US essuient les dégâts de la loi du Talion en Chine

Plusieurs correspondants étrangers travaillant pour des médias américains en Chine n’ont pas pu renouveler leur accréditation pour cette rentrée. Les autorités chinoises leur ont fait savoir que leur statut était suspendu aux mesures de restrictions annoncées par l’administration Trump visant les médias chinois d’État aux États-Unis.

Le Covid-19 a déchiré, avec les GAFAM, le secteur de la presse  

Les pertes du secteur de la presse marocaine en raison de la pandémie du nouveau coronavirus ont avoisiné les 243 MDH en trois mois en raison de la suspension de l’impression des journaux, a indiqué le Conseil national de la presse (CNP), qui évoque aussi les mesures “douloureuses” ayant concerné les employés de plusieurs établissements médiatiques. 

Omar Radi et Imad Stitou victimes du « chouf » ! 

Assurément, le « chouf » qui fait toujours l’actualité dans les banlieues tumultueuses des cités françaises a des émules dans le Royaume. Chouf TV en est la pure (pire?) expression ! Cette technique de veille et de pistage a valu une nuit en garde à vue à  Omar Radi et Imad Stitou. Les deux journalistes sont toujours poursuivis, au même titre qu’un reporter d'images de Chouf TV qui a dit avoir été agressé physiquement par les deux journalistes. L’épouse du plaignant, qui a filmé la scène où l’on…

Les médias secourus par l’État via un «partenariat solide»

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous, s’est réuni ce vendredi avec les professionnels du secteur consacrée à l’examen des problématiques du secteur de la presse écrite (électronique et sur papier), dont les contraintes liées à la pandémie Covid-19. Il a évoqué dans ce sens un « partenariat solide » dont les contours se dessinent

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus