Proche & moyen orient

Les Palestiniens réprimés en Israël sans témoins 

Alors que rien ne semble arrêter le processus de colonisation relancé par Israël, en dépit des protestations internationales, la soldatesque israélienne persiste à réprimer les Palestiniens désarmés. Tel-Aviv qui refuse que la communauté internationale témoigne de ce qui a court dans l’entité sioniste, y compris dans les prisons où les Palestiniens sont réprimés, n’a pas renouvelé les visas au personnel du Haut commissariat aux droits de l’homme. 

Riyad veut pousser Palestiniens et Israéliens à renouer le dialogue

Le ministre saoudien des Affaires étrangères a opposé un refus à l’appel de son homologue américain à normaliser ses relations avec Israël. «La seule chose qui peut ramener une paix et une stabilité durables dans la région est un accord entre Palestiniens et Israéliens», a-t-il laissé entendre à son vis-à-vis US, selon Reuters.

Pourquoi la coalition libère les prisonniers yéménites en ce moment ? 

Cinq avions transportant les prisonniers yéménites, des civils, des militaires de carrière et des combattants d’Ansarullah ont atterri jeudi et vendredi à l’aéroport de Sanaa dans une ambiance de fête. Le dernier vol est arrivé vendredi, et ce dans le cadre de l’accord d’échanges des détenus qui a été finalisé en Suisse le mois passé entre le gouvernement de Sanaa et celui d’Abed Rabbo Mansour Hadi, sous le parrainage des Nations Unies, pour échanger 1081 combattants d’Ansarullah et miliciens de…

Capitulation des mercenaires d’Ankara engagés contre l’Arménie 

« Environ 1 000 miliciens syriens pro-turcs combattant contre les Arméniens en Haut-Karabakh ont déposé les armes et refusé de se battre contre les Arméniens, expliquant qu’il était impossible de vaincre les Arméniens, ce n’est pas la Libye ou la guerre syrienne, tout est différent ici », rapporte le représentant du ministère arménien des Affaires étrangères sur sa page officielle Facebook.

Les véritables enjeux  des pourparlers entre Libanais et Israéliens sur la délimitation des zones maritimes

Le Liban et Israël, toujours en guerre, ont engagé mercredi des pourparlers inédits sous l'égide de Washington pour délimiter leur frontière maritime et lever les obstacles à la prospection d'hydrocarbures, Beyrouth espérant clore le dossier "dans un délai raisonnable". L’ONU parraine aussi ces « contacts » que ni Beyrouth, ni Tel Aviv n’assimilent à un « accord de paix ». 

« MBZ » pilonné par l’ambassadeur palestinien en France

Les officiels palestiniens commencent ils à se libérer des contraintes auxquelles les ont soumis des monarchies du Golfe ? Tout prête à le croire. Ainsi, Salman el Herfi, ambassadeur de Palestine en France, tire à boulets rouges sur le prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed ben Zayed, alias « MBZ, » après les accords de paix conclu par les Emirats arabes unis avec Israël.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus