Gouvernement

Régularisation partielle de la situation des infirmiers et techniciens de la santé 

La Direction des ressources humaines du ministère de la Santé a fourni ce vendredi 16 octobre des éclaircissements sur l’intégration dans le grade tant attendu, des infirmières et des techniciens de santé du secteur public. Mais ces derniers restent sur leur faim. Le mouvement des infirmiers et techniciens de santé du Maroc (MITSM) considère que la tutelle n’a fait que régulariser une situation qui date. Le cahier revendicatif qui a évolué depuis 2017 est, lui, ignoré par la tutelle. 

Un conseil des ministres chargé 

Le roi Mohammed VI a présidé, mercredi, un conseil des ministres consacré, entre autres, à l’examen des questions liées au projet de loi de Finances, premier budget confectionné sous pression de la pandémie. 

La loi sur l’évaluation environnementale adoptée à l’unanimité 

Le très attendu projet de loi relatif à l’évaluation environnementale vient d’être adopté en 2ème lecture lors de la dernière séance législative tenue jeudi. Cet instrument vise à soumettre à l’évaluation environnementale stratégique les politiques publiques, les programmes, les stratégies et les plans de développement sectoriel et régional, en plus des projets susceptibles d'avoir des impacts sur l'environnement. 

Les CDD pour stimuler l’emploi

Le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret relatif à la définition des secteurs et cas exceptionnels de signature d'un contrat de travail à durée déterminée (CDD) à travers un texte réglementaire après consultation des organisations professionnelles des employeurs et des organisations syndicales des salariés les plus représentatives ou en vertu d’une convention collective de travail.

Feu vert du parlement à l’état d’urgence sanitaire

La Chambre des représentants a adopté, mardi, à la majorité, le projet de loi 42.20 modifiant le décret-loi 2.20.292 édictant des mesures spécifiques à l’état d’urgence sanitaire et aux procédures de sa déclaration. L’opposition a adopté la position du « oui, mais… »

Un Conseil des ministres dominé par l’économie et la défense

Après une période de convalescence consécutive à une opération subie avec succès, le roi Mohammed VI revient aux Affaires. Accompagné du prince héritier Moulay El Hassan, le Souverain a présidé  lundi, au Palais Royal à Rabat, un Conseil des ministres, consacré à l’examen des orientations générales du projet de loi de finances rectificative pour l’année budgétaire 2020. Covid-19, défense et approbation de plusieurs projets de loi, d’un projet de décret et d’un ensemble d’accords internationaux…

Le décret sur l’État d’urgence sanitaire révisé 

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi, sous la présidence de Saad Eddine El Otmani a adopté le projet de loi n° 42.40 modifiant le décret-loi n° 2.20.292 relatif à l'État d’urgence sanitaire et aux procédures de sa déclaration. Il a notamment été décidé de réviser les dispositions de l’article 6 du texte. 

L’Exécutif édicte un régime minceur pour la majorité des ministères

Saad Eddine El Othmani a invité, mercredi, les départements ministériels et établissements publics à ne pas créer de nouveaux postes budgétaires pour l’année 2021. L’exception à la règle a trait aux secteurs de la Santé, de l'Éducation nationale, de la défense nationale et de l'Intérieur, selon la circulaire adressée par le chef de l’Exécutif aux différents ministères et administrations nationales.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus