Société

Qui se soucie des enfants de la rue en ces temps de pandémie

Quelque 100 000 enfants sont sans état civil au Maroc. Une situation pour le moins préoccupante puisque ce phénomène qui prend de l’ampleur dans le pays prive ces victimes de la société de tout accès aux services essentiels, comme l'éducation ou la santé. Le manque de documents - acte de naissance, livret de famille, carte d'identité - laisse ces enfants dans l'invisibilité la plus absolue, relève l’agence espagnole EFE.

Régularisation partielle de la situation des infirmiers et techniciens de la santé 

La Direction des ressources humaines du ministère de la Santé a fourni ce vendredi 16 octobre des éclaircissements sur l’intégration dans le grade tant attendu, des infirmières et des techniciens de santé du secteur public. Mais ces derniers restent sur leur faim. Le mouvement des infirmiers et techniciens de santé du Maroc (MITSM) considère que la tutelle n’a fait que régulariser une situation qui date. Le cahier revendicatif qui a évolué depuis 2017 est, lui, ignoré par la tutelle. 

Perspectives préoccupante de l’évolution de la pandémie au Maroc

Dans ses brefs du plan, le Haut-commissariat au plan (HCP) a tenté d’apporter un éclairage sur la situation épidémique liée au Covid-19 depuis la levée du confinement au Maroc ainsi que ses perspectives d’évolution à fin 2020. Elle vise, également, à constituer une base pour relancer le débat autour des politiques de riposte face à une montée excessive du nombre de contaminations.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus