Abolition de la peine de mort

Le plaidoyer d’Amina Bouayach en faveur de l’abrogation de la peine de mort

Lors d’un panel tenu sous le thème « violations des droits de l’homme liées à l’application de la peine de mort, en particulier en ce qui concerne le point de savoir si l’application de la peine de mort a un effet dissuasif sur le taux de criminalité », la présidente du CNDH a salué « le combat de longue date des défenseurs des Droits de l’Homme au Maroc, contre la peine de mort, qui ne tient ni à une certaine idéologie ou culture, ni au dogmatisme d’un esprit quelconque ».

La peine de mort toujours en débat au Maroc

Bien que la législation marocaine maintienne la peine de mort, les articles de loi prévoyant cette peine restent limités, a souligné Mohamed Benabdelkader, ministre de la Justice, lors d’un colloque sur le rôle des parlementaires dans l’abolition de la peine de mort.

Le CNDH milite contre la peine de mort

Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) a plaidé pour un vote du Maroc en faveur de la résolution relative au moratoire universel sur l'application de la peine de mort, lors de la prochaine session de la 3ème commission de l'ONU.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus