La CCG se plie en quatre pour les TPME

0 80
La Caisse centrale de garantie (CCG) vient de communiquer l’évolution chiffrée de son appui aux TPME via le fonds de soutien qui leurs est dédiée. Destiné à cofinancer avec les banques la restructuration financière des entreprises jugées viables , en particulier les exportatrices et celles opérant dans le secteur industriel, mais connaissant des difficultés passagères, ce fonds doté de 3,6 Mrds Dhs, a bénéficié depuis son démarrage effectif en octobre 2014 et jusqu’au 31 mars 2016, à 245 entreprises pour une enveloppe globale de 1,55 Mrds Dhs. Enveloppe jumelée, faut-il le rappeler, à des crédits bancaires totalisant environ 1,1 Mrds Dhs. La part des TPME bénéficiaires est de 95% du total des entreprises et 83% du volume des crédits octroyés. Les secteurs de l’industrie et du BTP représentent 71% du portefeuille du Fonds. Selon la CCG, toutes les banques de la place ont bénéficié de l’intervention du Fonds de soutien financier avec une prédominance des grandes banques. Ce qui a permis de maintenir l’accompagnement financier des TPME bénéficiaires ainsi que les activités productives et l’emploi. Ce mécanisme de soutien financier a contribué à préserver la survie et l’équilibre de 245 entreprises employant un effectif global de 24.610 personnes et générant un chiffre d’affaires de plus de 12,5 Mrds Dhs. Enfin, toutes les régions du Maroc ont bénéficié de l’intervention du Fonds, à leur tête la région de Casablanca-Settat qui a capté 49% du portefeuille. Il y a lieu de noter que les cinq régions Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Marrakech-Safi, SoussMassa et Fès-Meknès représentent 87% du total des entreprises bénéficiaires.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus