The news is by your side.

Championnat du monde de lutte de Belgrade : Deux lutteurs marocains se font la malle !

0 125

La Fédération royale marocaine des luttes associées (FRMLA) s’est indignée de ce comportement et a assuré suivre le dossier de très près, rapporte les médias. La Fédération dénonce un «énième incident » qui « porte un nouveau coup à la réputation du sport marocain».
Fouad Meskout, président de la Fédération royale marocaine des luttes associées, a assuré au site le 360, qu’il a aussitôt informé l’ambassade du Maroc à Belgrade de la fuite des deux sportifs qui sont désormais recherchés par les autorités serbes. «C’est devenu une habitude. Dès que des sportifs marocains, toutes disciplines confondues, foulent le sol européen, on entend parler de « hrig ». Derrière ces cas répétitifs se cache un réseau de traite des êtres humains», a-t-il dénoncé.
F. Meskout a également confirmé qu’une plainte a été déposée auprès des autorités serbes, françaises et marocaines. «Autrefois, nous déposions des plaintes contre X. Aujourd’hui, nous avons les noms des responsables de ce trafic de migrants», a ajouté le responsable marocain.
Ce n’est pas la première fois que des sportifs marocains prennent la poudre d’escampette pour rester en Europe. Trois joueurs de l’équipe nationale marocaine de volleyball des moins de 21 ans ont profité de leur arrivée en Italie pour participer aux championnats du monde, pour fuguer. C’était en septembre dernier…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.