Perspective MED
Actualité à la une

Changement d’horaire: Un problème de temps et timing…

Lancée en mai, les résultats préliminaires de l’étude commandée par le ministre délégué chargé de la réforme de l’Administration sur « la réaction des Marocains au changement d’heure » sont tombés au mois d’octobre. C’est ce qu’a laissé entendre Mohamed Benabdelkader, ministre Uspéiste, aux confrères de Telquel.arabi. « L’étude n’est pas encore terminée et il a été convenu de l’approfondir. Une fois qu’elle sera conclue, nous tiendrons les Marocains informés de ses résultats ». C’est sous la supervision directe du Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, que l’étude a été menée. Dès lors, pourquoi tant de précipitation à vouloir à tout prix chambouler le quotidien des Marocains alors que les résultats définitifs de ladite étude n’ont pas encore été adressés à son commanditaire ?

Voilà la réponse du ministre : « Lorsque nous avons étudié l’impact de quatre changements d’heure par an, nous avons constaté que cela affectait les Marocains. Que cela suscitait des tensions et des maladies. Nous avons également étudié l’aspect économique ce problème. Je répète il s’agit d’une décision politique du gouvernement (le passage à GMT+1, ndlr). Cette décision a été adoptée sur la base d’une étude comparative avec les pays développés. Nous avons préféré maintenir l’heure d’été, car il s’agit d’une décision qui aura un impact positif sur la vie publique et la vie privée des citoyens ».

La messe est dite…

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More