Chaos libyen et crise migratoire: Des milliers de libyens prêts à prendre le large

0 91

Dans une interview accordée, jeudi dernier au journal italien « La Stampa », Martin Kobler dévoile que « 235 000 migrants n’attendent que la bonne occasion pour partir en Italie, et ils le feront. »

L’émissaire de l’Onu en Libye qui évoque le cas des libyens, en proie au désespoir, plaide une nouvelle fois pour le renforcement de la sécurité dans ce pays alors que les deux gouvernements rivaux se déchirent. « Si nous avons une armée forte et unie, pas morcelée, alors les dangers du terrorisme et de la traite des êtres humains finiront » précise Martin Kobler. En effet, le gouvernement d’union nationale peine à s’imposer face à un Parlement de Toubrouk qui le considère toujours comme illégitime. Et ce qui complique davantage la situation est la guerre larvée contre les djihadistes menée par l’armée du Maréchal Haftar qui, lui aussi, déconsidère le gouvernement de Tripoli qui s’appuierait sur des milices islamistes et djihadistes.
Samedi et dimanche 10 et 11 septembre 2016, 3 400 migrants ont été secourus au large de la Libye par la marine et les gardes-côtes italiens aidés de plusieurs bateaux d’ONG et de deux bâtiments militaires britannique et irlandais. Ces candidats à l’asile se trouvaient samedi dans dix-huit petites embarcations en direction de l’Italie. Et dimanche sur huit canots pneumatiques surchargés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus