Ciment du Maroc: Des réalisations financières en baisse

0 57
Ciment du Maroc: Des réalisations financières en baisse

Opérant dans un contexte sectoriel difficile marqué par un marché national en méforme avec des écoulements de ciments en repli de 2,9% à 6,6 MT au S1 2018, le Groupe Ciments du Maroc affiche des réalisations financières en baisse.

Sur le plan commercial, CIMENTS DU MAROC et sa filiale INDUSAHA enregistrent un volume de ventes en repli limité à 2,6%. Par conséquent, le chiffre d’affaires consolidé recule de 4,2% comparativement au premier semestre 2017 à 1 944 MDH, intégrant vraisemblablement un effet mix produits négatif combiné à la baisse des ventes des matériaux. A l’opposé et grâce à une amélioration des performances opérationnelles, l’EBE consolidé gagne 9,3% à 1 015 MDH, pour une marge d’EBITDA de 52,2% (vs. 45,8% au 30/06/2017). Dans une ample mesure, le REX consolidé progresse de 12,7% à 739 MDH. De ce fait, la marge opérationnelle ressort à 38% contre 32,3% au S1 2017. Au vu de ces évolutions et intégrant un retour à la normale du taux d’imposition (suite vraisemblablement à la non-récurrence du déficit fiscal constaté en 2016), le résultat net consolidé régresse de 5,1% à 573 MDH. De facto, la marge nette s’établit à 29,5% contre 29,7% au 30 juin 2017. La capacité d’autofinancement, elle, se renforce de 4,4% à 816 MDH par rapport au S1 2017. Enfin, le Conseil d’Administration a pris connaissance de l’état d’avancement du projet de centre de broyage de Nador et signale que la société a reçu un avis de contrôle fiscal.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus