The news is by your side.

CIMENTS –  Hausse des ventes en février

21
Selon les statistiques du ministère de l’Habitat & de l’urbanisme, les ventes de ciments en volume ont affiché à fin février 2016 une hausse de 7,94%, en variation annuelle, pour s’établir à 2,4 millions de Tonnes. Par région, les plus importantes hausses ont été enregistrées à Fès-Meknès (+18,4%), Casablanca-Settat (+15,1%) et Rabat-Salé-Kénitra (+12,8%). A contrario, des évolutions négatives ont été enregistrées dans les régions de Guelmim-Oued Noun (-21,9%), Drâa-Tafilalet (-12,7%) et Beni Mellal-Khénifra (-11,5%) . Au titre du seul mois de février 2016, le volume des ventes a atteint 1 181 746 Tonnes, en progression de 3,94% en glissement annuel. En termes de segmentation, l’activité «Négoce» a accaparé l’essentiel des ventes (787 798 T, soit une part de marché de 66,7%). L’activité « Préfabriqué » a atteint un volume des ventes de 116 751 T, générant une part de marché de 9,9%. Pour leur part, les activités « Béton Prêt à l’Emploi », « Travaux publics » et « Bâtiment » ont représenté des parts respectives de 14,2%, 5% et 4,2%. Par type de ciment, les ventes de « CPJ 45 » ont atteint 629 087 T, représentant 53,2%. Les régions les plus consommatrices de ce type de ciment sont : Casablanca-Settat (105 699 T), Marrakech-Safi (86 792 T) et Souss-Massa (81 475 T). Pour ce qui concerne le «CPJ 35», le volume des ventes a atteint 249 279 T, soit 21,1%. S’agissant du ciment technique «CPA 55», il a drainé un volume des ventes de 303 380 T, soit 25,7% du total. Les ventes de «CPA 55» ont été écoulées, essentiellement, sur les régions de Casablanca-Settat (107 823 T), Tanger -Tétouan-Al Houceima (49 804 T) et Rabat-Salé- Kénitra (47 858 T).
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :