Come-back du Maroc à l’UA: Des réactions qui en disent long sur la place du Royaume

0
Le Président tchadien, M. Driss Deby Itno, s’est félicité, mardi à Addis-Abeba, du retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA).
«C’est avec une très grande joie qui vient du fond du cœur que nous avons accueilli la décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de revenir» dans la famille institutionnelle africaine, a déclaré le Président tchadien à la presse, en marge du deuxième jour du 28è sommet des Chefs d’Etat africain, qui se tient dans la capitale éthiopienne.
Le Maroc a respecté l’ensemble des procédures prévues dans les textes de l’UA, a noté M. Deby Itno, ajoutant: «aujourd’hui, le Maroc marque son retour dans la grande famille africaine».
Et de souligner que «le Maroc est un très grand pays africain qui nous a manqué pendant 33 ans».
«Le retour du Maroc est un plus pour notre union et pour notre continent», a dit le Président tchadien, soulignant: «je ne suis pas le seul Chef d’Etat africain à apprécier la démarche qui a été faite et à exprimer sa joie par rapport au retour du Maroc au sein de l’UA».
Une écrasante majorité de pays africains a soutenu, lundi, le retour du Maroc au sein de l’UA.
Les médias sud-africains ont commenté mardi le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), soulignant que le 28è sommet africain, qui se tient à Addis-Abeba, a été «un franc succès» pour le Maroc.
Citant des Chefs d’Etat présents à Addis-Abeba, News24, le plus important site sud-africain d’informations, a indiqué que le Royaume redevient désormais un membre à part entière de l’UA après 33 ans d’absence.
La Présidente du Libéria, Mme Ellen Johnson Sirleaf, a souligné à News 24 que l’écrasante majorité des pays membres de l’UA ont appuyé la demande du Maroc de rejoindre l’organisation panafricaine.
«L’Afrique veut parler d’une seule voix», a dit Mme Sirleaf.
Les débats au sujet du retour du Maroc ont été marqués par «une forte charge émotionnelle», a souligné la publication indépendante sud-africaine, rappelant que le Royaume est un pays fondateur de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA, prédécesseur de l’UA), en 1963.
Pour sa part, la chaine d’informations en continu CNBC-Africa, qui émet à partir de Johannesburg, s’est félicitée du retour du Maroc, soulignant que ce retour «intervient au moment opportun» pour l’Afrique qui a besoin de membres du calibre du Maroc pour relever les défis qui lui sont posés.
Ce retour sera bénéfique à tous les niveaux pour l’organisation, qui semble avoir entamé une nouvelle phase de son existence avec la réintégration du Maroc, a dit la chaine, rappelant les fortes relations d’amitié et de coopération que le Maroc entretient avec de nombreux pays, notamment en Afrique de l’Ouest et de l’Est.
Le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour, a quant à lui salué le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), soulignant que le Royaume recouvre «sa place naturelle».
«Nos frères marocains sont les bienvenus au sein de leur famille africaine», a dit M. Ghandour dans une déclaration à la presse, notant que «le retour du Royaume a beaucoup tardé».
Ce retour du Maroc devra contribuer au renforcement de l’unité du continent africain, a conclu M. Ghandour.
Le Nigeria s’est félicité du retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), qualifiant le Royaume d’«acteur clef» pour la stabilité en Afrique.
«Le Maroc est le bienvenu au sein de sa famille africaine», a déclaré à la presse le ministre nigérian des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, soulignant que la place du Maroc est au sein de l’UA.
M. Onyeama s’est dit convaincu que le retour du Maroc vient renforcer les rangs de l’Afrique et sa capacité de gérer les grands dossiers notamment ceux se rapportant au développent et au renforcement de la paix et la sécurité.
Le retour du Maroc devra aussi promouvoir la solidarité parmi les membres de la famille africaine, a dit le chef de la diplomatie nigériane, soulignant que la question de la solidarité est d’une grande importance dans le cadre des efforts visant à renforcer la place de l’Afrique dans le concert des nations.
Le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA) offre l’opportunité de partager la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au sein de l’organisation continentale, a indiqué le ministre tanzanien des Affaires étrangères, M. Augustine Mahiga.
«La majorité des pays africains souhaitaient ce retour du Maroc à l’UA», a déclaré M. Mahiga à la presse, se disant convaincu que l’Afrique dispose désormais d’«une grande opportunité» avec le retour du Maroc.
Le Benin s’est félicité, lundi, du retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), soulignant que le Royaume demeure un acteur important sur la scène continentale.
«On ne peut pas imaginer une famille (africaine) sans un membre aussi important» que le Maroc, a déclaré à la presse le ministre béninois des Affaires étrangères et de la coopération, M. Aurélien Agbénonci.
Le chef de la diplomatie béninoise s’est dit «très heureux» de voir le Maroc retourner au sein de l’organisation panafricaine, soulignant que ce retour permet d’imprimer un nouvel élan au processus d’intégration en Afrique. «Le Maroc est très attentif à l’évolution de plusieurs questions sur le continent et que ce n’est que justice rendue de voir ce retour du Royaume au sein de la famille africaine», a affirmé M. Agbénonci. Une écrasante majorité de pays africains a soutenu, lundi, le retour du Maroc au sein de l’UA, lors du 28è sommet de l’organisation continentale, qui se tient dans la capitale éthiopienne.
La République centrafricaine s’est félicitée, lundi, du retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), soulignant que le Maroc «est un grand pays qui apportera un grand apport aux efforts de développement dans le continent ».
«Nous sommes heureux d’accueillir le Royaume du Maroc au sein de sa grande famille africaine», a déclaré à la presse le ministre centrafricain des Affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Centrafricains de l’étranger, Charles Armel Doubane. «Avec le Maroc, l’Afrique travaillera pour offrir de nouvelles opportunités de développement et de progrès à notre continent», a-t-il dit.
Le Président sénégalais, M. Macky Sall, s’est réjouit du retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), soulignant que le Royaume «est dans sa place en Afrique».
«Nous sommes très heureux de pouvoir accueillir le Maroc aujourd’hui au sein de l’Union africaine (UA)», a déclaré M. Sall à la presse. «C’est la famille (africaine) qui s’élargie, il faut s’en réjouir», a-t-il ajouté, soulignant que le Royaume est «un pays africain majeur qui a su développer des relations de confiance avec la plupart des pays».

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus