Comment « Al Qassam » recycle les armes israéliennes pour en faire des vecteurs destructeurs 

Les brigades Ezzeddine al-Qassam, bras armé du mouvement de résistance palestinien Hamas, ont révélé dimanche 13 septembre les récents développements introduits dans leurs capacités militaires dans la bande de Gaza, malgré le blocus qui leur est imposé par les Israéliens et les Égyptiennes.

0 5 458
Les brigades Ezzeddine al-Qassam ont pu confectionner des missiles d’une grande capacité destructrice, en réutilisant les obus et les missiles israéliens tirés contre la bande de Gaza.

Lors de l’émission réalisée dans le cadre du programme « Ma khafia Aazam » diffusé par la chaîne de télévision qatarie al-Jazeera, les responsables de l’unité de génie des Qassam, ont raconté comment ils ont pu confectionner des missiles d’une grande capacité destructrice, en réutilisant les obus et les missiles israéliens tirés contre la bande de Gaza.

Ils ont parlé d’un comité spécialement conçu pour ramasser les restes et les résidus de ces projectiles depuis la guerre 2014, et les recycler dans des ateliers de la résistance. L’un des chefs de ce comité, Ibrahim Abou al-Naja est tombé en martyr lors de l’une des missions. « 78  roquettes parmi celles qui avaient été confectionnées à partir de missiles israéliens ont été utilisées contre la colonie d’Ashkelon, lors de l’escalade militaire survenue en septembre 2019. Elles ont fait leur preuve en détruisant et en endommageant des bâtiments », a assuré le chef de l’unité de fabrication militaire des brigades, Abou Ibrahim, apparu encagoulé dans le programme d’al-Jazeera. « La punition sera faite avec l’arme de crime que notre ennemi  utilise contre nous», a-t-il taclé.

Les Qassam ont également dévoilé avoir découvert dans le large de la plage de Gaza deux navires de guerre britanniques qui avaient coulé lors de la première guerre mondiale. L’unité des grenouilles des brigades s’était chargée de transborder les  bombes pour les réutiliser aussi dans la fabrication de roquettes pour la résistance.

En outre, le programme d’al-Jazeera a montré des images exclusives d’éléments des Qassam en train de rassembler les pièces d’un missile iranien de type Fajr longue portée, disponibles à Gaza en dépit de l’embargo. On y voit aussi des missiles antichars de type Kornet.

Le documentaire d’al-Jazeera a aussi révélé les efforts déployés par l’armée égyptienne, avec l’aide des Emirats arabes unis pour mettre sur pied le projet destiné à isoler Gaza, depuis la partie égyptienne de la ville de Rafah, avec des murs édifiés tout au long de la frontière. Des images satellitaires aériennes ont capté les bassins d’eaux souterraines profonds creusés du côté égyptien de la frontière pour empêcher la construction de tunnels souterrains entre les deux zones.

Des experts militaires ont assuré à al-Jazeera que la base égyptienne Berenice a été édifiée sur la mer rouge, grâce à un financement émirati, pour empêcher la résistance palestinienne d’obtenir des armements.

Ismail Haniyeh, chef du bureau politique du Hamas, a assuré qu’Israël avait échoué dans ses tentatives de désarmer la résistance, en dépit de son blocus, et malgré tout ce qu’il effectue pour mettre la résistance sur la liste des organisations terroristes et le diaboliser. « La preuve en est que la résistance se développe et se perfectionne », a-t-il précisé à la télé qatarie. I. Haniyeh a révélé que l’administration US a tenté durant ces derniers mois d’entamer le dialogue avec son mouvement dans le but de désarmer la résistance.

« Nous avons refusé une proposition qui nous a été faite par le bureau de Kushner (Jared Kushner, conseiller et gendre de Donald Trump et parrain du deal du siècle), via des parties tierces, en vue de participer à des rencontres avec l’ennemi sioniste, et nous avons décidé de refuser le dialogue qui porte sur un Etat palestinien dans la bande de Gaza ou sur l’exécution du deal du siècle »,  a-t-il souligné.

Le Hamas n’a à aucun moment donné à aucun médiateur un quelconque engagement qui puisse compromettre le développement des moyens de la résistance, a tenu à préciser le chef du Hamas.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus