The news is by your side.

Commerce extérieur : L’ASMEX et le CIDC renouvellent leur partenariat

0 120

Lors de la 20è réunion des Conseillers économiques auprès des Ambassades des Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) accréditées au Maroc, à Rabat, l’ASMEX et le CIDC ont signé une convention de partenariat qui confirme la volonté des deux parties d’améliorer les conditions de commerce des professionnels du secteur, indique l’Association dans un communiqué. Présents lors de la signature du renouvellement du partenariat pour une année supplémentaire, Hassan Sentissi El Idrissi, président de l’ASMEX, et Latifa Bouabdellaoui, directrice générale du CIDC, se sont félicités pour le travail d’ores et déjà accompli en espérant continuer à « aller de l’avant » pour mieux développer le commerce entre les États membres de l’OCI, dans une conjoncture sanitaire meilleure, souligne la même source.
Au-delà des échanges d’expertises entre les parties, cette convention prône l’organisation et la participation aux foires et aux salons du CIDC, ce qui permettra la tenue de plusieurs rencontres B2B synonymes de partage d’expériences et de négociations commerciales. « Il est important pour nous de renouveler ce partenariat car les échanges et les contacts réguliers avec le CIDC, en cette période de crise ont été déterminants pour nous ouvrir sur de nouveaux horizons, et mieux connaître les besoins et les spécificités commerciales de la région, dans le but d’améliorer ses services rendus aux exportateurs marocains », a déclaré H. Sentissi El Idrissi, lors de son intervention. Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre des contacts réguliers du CIDC avec les ambassades des États membres de l’OCI, a permis d’évaluer le réel impact de la crise sur le commerce et les finances de l’OCI.
Ont pris part à cette rencontre des représentants de l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, du Bureau sous-régional de la CEA en Afrique du Nord à Rabat, du Secrétariat Général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), de l’Organisation arabe pour le développement industriel et des mines (OADIM), de même que de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), de l’Institut marocain de normalisation (IMANOR), de PORTNET et de la Maison de l’Artisan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :