The news is by your side.

Complexe Sportif Mohammed V

21

Fonds publics et gains privées !

Deux cent vingt millions de dirhams, rien que ça, est le montant global estimé pour rénover et mettre à niveau le Complexe Sportif Mohammed V. Une rénovation qui va coûter les yeux de “l’athlète “.

Propriété de la Commune Urbaine de Casablanca,  le Complexe Sportif Mohammed V, inauguré en août 1983 par feu Hassan II, est désormais sous les auspices d’une SDL ( Société de Développement Local ) dite “Casa Events & Animation “. Une société créée en vertu de la charte communale et dont l’actionnariat est majoritairement détenu par la Commune Urbaine de Casablanca.
Si au niveau national,  le ministère de la Jeunesse et des Sports et celui de l’Intérieur ont récemment décidé de l’affectation de 210 MDH pour la mise à niveau de onze stades de ladite “BOTOLA-PRO “ (Ndlr: stades où se dérouleront uniquement  les rencontres de Première Division ), la  Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL ) relevant de l’Intérieur a consacré 210 MDH au Complexe Sportif Mohammed V pour des travaux qui vont s’étaler sur deux années  ( Juillet 2016 à Juin 2018).
La société « Casa Events  & Animation » va-t-elle parvenir à relever le défi après l’achèvement des travaux du Complexe Sportif Mohammed V ?  Comment va-t-elle gérer ce stade et le monnayer face aux deux grands clubs casablancais,  le WAC et le RCA , qui sont toujours soumis à un régime associatif amateur! Comment les dirigeants de ces deux clubs vont-ils accepter que la billetterie soit l’apanage de la société Casa Events  & Animation ?
En tout cas, que ce soit pour le sport en général, et le football en particulier, il faut convenir que les coûts restent publics et les gains… privés. Qui dit mieux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :