Consécration pour la romancière N. El Hachmi en Espagne

L’écrivaine Najat El Hachmi a remporté le 77e prix du roman Nadal qui récompense son roman «Lundi, nous les aimerons», traitant de «la recherche de la liberté». La qualité de son œuvre a conquis le jury, la distinction lui ayant été décernée à l’unanimité des membres.

0
Consécration pour la romancière N. El Hachmi en Espagne

L’histoire est celle de deux jeunes femmes issus de familles musulmanes, vivant dans un quartier qui «conditionne leur vie» et où tout va à contre-courant de leur quête de la liberté, pour laquelle elles emploieront tous les moyens possibles. La romancière a dédié le prix à «toutes les femmes qui vivent dans des circonstances dans lesquelles cette liberté semble lointaine». Dans un appel à garder espoir, elle a souligné qu’«il existe des possibilités pour progresser, car il n’y a pas de vie décente sans liberté».

N. El Hachmi, née au Maroc en 1979, vit dans la région de Barcelone dès l’âge de 8 ans. Elle a fait des études en philologie arabe, avant de travailler comme médiatrice culturelle. Elle compte à son actif de nombreux ouvrages littéraires récompensés, traduits en plusieurs langues et mettant en avant les femmes dans des personnages qui réussissent à prendre le dessus sur les situations difficiles qu’elles traversent, grâce à leur force intérieure.

Parmi ses livres à succès, «Le dernier patriarche» (2008), traduit en dix langues, «La veste de corps» (2011), publié en espagnol, anglais et italien, «La fille étrangère» (2015), «La mère de lait et de miel» (2018) et «Ils ont toujours parlé pour nous» (2019).

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus