Conseil de la Banque Centrale : La croissance revue à 1,4%…

Le Conseil de la Banque centrale, réuni ce mardi, a décidé de maintenir son taux directeur à 2,25%. En revanche, il a revu à la hausse ses prévisions de croissance pour 2016, tablant désormais sur 1,4% au lieu de 1,2% auparavant. A noter que les membres de ce Conseil ont jugé que les prévisions d’inflation étaient en ligne avec l’objectif de stabilité des prix que cible la Banque centrale.
BAM a noté que l’inflation, mesurée par la variation de l’indice des prix à la consommation, est revenue de 1,9% au deuxième trimestre à 1,6% en moyenne en juillet et août. Selon les projections de la Banque, elle devrait terminer l’année avec une moyenne de 1,6% avant de revenir à 1,2% en 2017, sous l’effet essentiellement de la dissipation des chocs temporaires sur les prix des produits alimentaires à prix volatiles qui devrait compenser la hausse prévue de l’inflation sous-jacente.
BAM est revenu sur la croissance du PIB en révisant à la hausse ses prévisions en les portant de 1,2% à 1,4% pour 2016. Pour justifier une telle révision, Bank Al-Maghrib prévoit que la valeur ajoutée agricole devrait se contracter de 9% et la croissance non agricole se situerait à 2,9%. Par contre, en 2017, la croissance devrait se raffermir à 3,2% et, sous l’hypothèse d’une campagne agricole normale, la valeur ajoutée agricole devrait rebondir de 10%, portant ainsi la croissance globale à 4%.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus